Joe Hill, in memoriam (Fausto Giudice)

 0.84 2.80

Joe Hill, fusillé à Salt Lake City pour un crime dont il était innocent, est entré à 36 ans dans la galerie des héros et martyrs de la classe ouvrière mondiale. Il reste un exemple d’artiste révolutionnaire et de combattant des deux mondes. Fausto Giudice, qui fut figurant dans le film dédié par Bo Widerberg à Joe Hill en 1970, nous raconte sa vie palpitante, de la Suède aux USA, et sa fin tragique.

Joan Baez, “Joe Hill” (Woodstock, 1969)

Version en bengalI de la chanson, par Amitesh Sarkar

  • The Glocal Workshop
  • Collection erga omnes n°1
  • 28 pages
  • Format : A5
  • Date de publication : 2/5/2022
  • ISBN Imprimé 978-9938-862-31-7
  • ISBN Ebook 978-9938-862-37-9

Versión española

Effacer
  

Joel Emmanuel Hägglund alias Joe Hill, né en en Suède en 1879, fusillé à Salt Lake City le 19 novembre 1915, laissa un message à ses camarades de l’IWW, le syndicat de “l’autre mouvement ouvrier”, qui organisait les immigrés, les Noirs, les femmes, les laissés pour compte du syndicalisme dominant, blanc, masculin, qualifié :”Ne perdez pas de temps dans le deuil, organisez-vous !“. Auteur de chansons inoubliables (Casey Jones, Rebel Girl). Son testament :
Mon testament est facile à décider,
Car il n’y a rien à diviser,
Ma famille n’a pas besoin de se plaindre et d’ergoter
« Pierre qui roule n’amasse pas mousse »
Mon corps ? Ah, si je pouvais choisir,

Je le laisserais se réduire en cendres,
Et les brises joyeuses souffler
Ma poussière là où quelques fleurs pousseront.
Ainsi peut-être qu’une fleur fanée
Reviendrait à la vie et fleurirait une nouvelle fois.
Ceci est ma dernière et ultime volonté, Bonne chance à tous, Joe Hill.

Version

Ebook, Papier

Il n’y a pas encore d’avis.

Ajouter un Avis

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Joe Hill, in memoriam (Fausto Giudice)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

UGS : ND Catégories : , Étiquettes : , , , ,
Updating…
  • Votre panier est vide.