Éduquer après le génocide de Gaza (RENAN VEGA CANTOR)

Le titre de ce texte paraphrase Éduquer après Auschwitz, titre d’une conférence radiophonique donnée par le philosophe allemand Theodor Adorno en 1966 et publiée plus tard sous forme imprimée, dont les premières lignes se lisent comme suit : « Exiger qu’Auschwitz ne se reproduise plus jamais est l’exigence première de toute éducation. Elle précède tellement toutes les autres que je ne crois pas devoir ou pouvoir la justifier. Je ne peux pas comprendre qu’on s’en soit si peu soucié jusqu’à aujourd’hui. La justifier serait quelque peu monstrueux face à la monstruosité de ce qui s’est passé.  […] Discuter d’idéaux dans le domaine de l’éducation ne mène à rien face à cette exigence : plus jamais d’Auschwitz. Ce fut le type de barbarie contre laquelle se dresse toute éducation. »  Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une répétition de la barbarie génocidaire de la part d’Israël contre le peuple palestinien. Dans cet essai, l’historien colombien esquisse ce que pourraient et devraient être les orientations des éducateur·trices critiques animé·es par une éthique humaniste.

Télécharger LIVRE LIBRE

Cet essai a été traduit et édité par Fausto Giudice, Tlaxcala, pour les Éditions The Glocal Workshop/L’Atelier Glocal/El Taller Glocal, Collection Livres Libres. Tout soutien bienvenu ([email protected] sur paypal)

Il n’y a pas encore d’avis.

Ajouter un Avis

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Éduquer après le génocide de Gaza (RENAN VEGA CANTOR)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Updating…
  • Votre panier est vide.