Le forfait colonial, un pamphlet contre l’esclavagisme (Louis Hunkanrin)

 1.62 5.40

Aboli officiellement trois fois en un siècle et demi, l’esclavage est toujours une réalité dans la Mauritanie du XXIème Siècle. Le combat mené il y a un siècle par Louis Hunkanrin, militant anticolonial dahoméen, compagnon de lutte du futur Ho Chi Minh, reste d’actualité.

Effacer
  

Considéré comme le « Père du mouvement national dahoméen », Louis Hunkanrin (1886-1964) fait partie de la première promotion de l’École normale de Saint-Louis du Sénégal en 1907. Il ne sera pas instituteur longtemps : révoqué en 1910, déporté du futur Bénin à Dakar, il s’engage dans le journalisme anticolonial et participe dès 1922 au journal de l’Union intercoloniale, Le Paria, fondé à Paris par Nguyên Ai Quôc, le futur Hô Chi Minh. Qualifié de meneur de la rébellion de Porto-Novo de février 1923, il est condamné à dix ans d’internement administratif en Mauritanie. C’est là qu’il découvre que l’esclavage, officiellement aboli par la puissance coloniale en 1905, se maintient avec l’assentiment des autorités coloniales, qui vont jusqu’à prélever une taxe sur chaque esclave, équivalente à la taxe sur 5 moutons. Il s’engage donc dans ce combat, dont cette brochure retrace les péripéties. Près d’un siècle plus tard, elle reste d’une actualité percutante : dans la Mauritanie du XXIème siècle, l’esclavage est loin d’avoir disparu et il prospère en toute illégalité.

Version

Ebook, Papier

Il n’y a pas encore d’avis.

Ajouter un Avis

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le forfait colonial, un pamphlet contre l’esclavagisme (Louis Hunkanrin)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

UGS : ND Catégories : , Étiquettes : , , ,
Updating…
  • Votre panier est vide.